Vous arrivez au travail, ou vous vous installez à votre bureau chez vous, vous ouvrez votre boîte mail et votre agenda. Déjà 15 mails non lus… Votre prochaine visio commence dans 10 minutes, et ça va être comme ça toute la journée. Enfin … Toute la semaine…

Tenir des objectifs, des deadlines, répondre au téléphone, être concentré pendant des visio où le son coupe soudainement. Sans parler de la crise sanitaire qui peut mettre en danger votre organisation… Autant de situations qui peuvent générer stress et anxiété auprès de vos collaborateurs.

Dans une perspective d’amélioration de la qualité de vie au travail, le stress est votre ennemie ! Mais alors comment combattre cet adversaire perfide qui plombe l’ambiance, la motivation, la productivité et le bien-être de vos collaborateurs ?

La relaxation a prouvé ses bienfaits à maintes reprises sur ces problèmes. Mais voilà, comment faire ? Comment apprendre la relaxation ? Comment la proposer à vos collaborateurs ? Et si je vous disais que la réalité virtuelle avait des solutions pour vous ?

Relaxation au travail, comment ça marche ?

La relaxation et ses techniques de visualisation et de respiration peuvent aider vos collaborateurs à abaisser leur niveau de stress pendant la journée. Les bienfaits de la relaxation sont divers : elle permet de diminuer le stress et l’anxiété et ainsi d’augmenter le bien-être au travail et donc la productivité.

Ses bienfaits ne se limitent pas non plus aux seules heures de travail, pratiquer régulièrement la relaxation permet aussi d’améliorer le sommeil. Et nous savons qu’avoir un bon sommeil permet des performances cognitives ou intellectuelles optimales.

Le principe est simple, octroyez un moment (disons 15 minutes) à vos collaborateurs pour faire des exercices de relaxation. De manière pratique, ces petites séances doivent être guidées (au moins dans un premier temps) de manière à apprendre comment procéder.

De nombreuses techniques existent mais toutes nécessitent une adhésion du collaborateur à l’exercice. Impossible de vous relaxer sans faire l’exercice proposé !

Le problème est donc le suivant :

Comment guider et motiver vos équipes à prendre un temps pour la relaxation au travail ?

C’est donc là que la VR entre en scène. Par l’immersion qu’elle procure (la vue est enchâssée dans le dispositif, et l’ouïe est stimulée par des sons spatialisés), la VR est un dispositif innovant et adapté à la relaxation.

Relaxation en VR, une voie vers le bien-être au travail ?

Nous l’avons dit, la motivation et l’adhésion aux exercices de relaxation peuvent être un frein. Certains ne voudront pas faire les exercices, trouverons ça inutile ou tout simplement difficile. L’exercice pourrait en effet être vécu comme un effort supplémentaire que l’on demande aux collaborateurs surchargés.

Difficile de fermer les yeux et de s’imaginer être allongé sur une plage de sable fin… Surtout quand le téléphone du plateau commercial ne fait que de sonner à côté de vous !

Créer des conditions favorables à la mise en place d’un tel dispositif est donc essentiel dans une première intention. Dédier un temps dans la journée et un espace (si c’est possible) va aussi favoriser l’adhésion à l’initiative.

La présentation du matériel et l’autonomie dans son utilisation (affiche expliquant la marche à suivre par exemple) sont essentielles. Ceci permettra à ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’outil de ne pas avoir besoin de demander des explications supplémentaires.

Enfin, la mise en place d’un tel dispositif vous permettra aussi d’affuter votre politique de qualité de vie au travail. Il peut révéler qu’aucun de vos collaborateurs n’est en mesure de prendre 10 ou 15 minutes pour son bien-être. Dans ce cas, des questions doivent être posées sur la charge de travail ou la pression imposée au salarié. 

.

Que se passe-t-il quand on se relaxe en VR ?

Vous mettez le visiocasque de réalité virtuelle devant vos yeux. Vous mettez vos écouteurs ou votre casque audio. Vous sélectionnez l’application à l’aide d’une manette et là, une voix vous guide. Elle vous explique le principe de la relaxation. Vous pouvez faire des exercices de respiration. Il vous suffit de suivre le rythme, d’écouter les conseils et simplement de respirer !

Mettre un casque de réalité virtuelle et se laisser guider dans une expérience ne demande pas le même effort qu’un exercice de visualisation classique. Ici, on peut vous montrer cette fameuse plage de sable fin ! Le temps de cliquer sur l’application et vous êtes sur une magnifique plage des Caraïbes, vous respirez au rythme des vagues.

L’application peut aussi distiller des conseils sur la gestion du stress, sur le sommeil ou le rythme de travail. Il s’agit donc d’un outil qui permet de se relaxer mais aussi d’améliorer l’approche globale de votre organisation face à celui-ci.

 

Adopter de telles pratiques peut sembler futile pour une organisation. Mais selon la sécurité sociale en France, le coût du stress est estimé entre 1,9 et 3 milliards d’euros.

Et si finalement améliorer le bien-être au sein de votre organisation vous faisait gagner de l’argent ? 

 

Une question ?

Le consentement, une notion bien méconnue chez les étudiants

Le consentement, une notion bien méconnue chez les étudiants

Il est difficile de contrôler ce qu’il va se passer lors des soirées étudiantes et les administrations, jusqu’alors, n’avaient pas pris la mesure de la situation. En bref, nos universités et écoles ont pu favoriser le développement de comportements inacceptables et dangereux pour les étudiants. Alors que la plupart des agressions se passent en dehors du système scolaire, comment inculquer la notion de consentement aux étudiants ?