Comment être un(e) RH moderne à l’ère de 2021 : 4 étapes

Publié le 07 Avr 2021
Mise à jours le 16 Avr 2024

Dans les entreprises, le pôle des ressources humaines est essentiel. En effet, Jamila est responsable des ressources humaines dans son entreprise. Son rôle est de guider la société et les 450 employés qui la compose, dans la bonne direction. Elle est au centre de tout et constitue un relai indispensable entre chaque pôle. Jamila comprend à quel point, il est essentiel que l’entreprise se modernise afin de pérenniser son activité. Elle décide alors de commencer par se moderniser. Vous trouverez dans cet article les conseils de Jamila pour être un RH moderne.

Digitalisez les processus de l’entreprise ?

La révolution technologique est à son apogée. En 2020, la pandémie a imposé une digitalisation de toutes les entreprises de France. Les organisations étant encore aux méthodes classiques ont dû prendre le virage du digital tandis que les autres ont dû simplement améliorer leurs outils numériques. Aujourd’hui, Jamila parle de e-RH. Son métier s’est modernisé afin de s’adapter aux besoins des salariés. Les processus RH doivent maintenant être informatisés pour être plus précis sur une vision en 360° de l’entreprise. Cela donne des interactions plus libres entre collaborateurs peut importe leurs positions hiérarchiques. Les échanges sont réinventés pour fluidifier la transmission des informations entre les départements des entreprises.

Les outils digitaux sont un réel avantage pour Jamila. Effectivement, les erreurs sont de moins en moins possibles sur la gestion des congés et des arrêts maladie devenus automatique. Cela lui permet de gagner du temps sur les tâches fastidieuses afin d’en passer plus pour être à l’écoute des collaborateurs. Jamila optimise ce temps gagné sur la détection de toute forme de discrimination au sein de l’entreprise.

Jamila a appris à recruter de manière numérique. C’est-à-dire, elles utilisent les réseaux sociaux professionnels comme de « loisirs » pour publier ses offres d’emploi. Ensuite, les candidats sont redirigés vers un formulaire en ligne. Pour les chanceux qui seront sélectionnés, Jamila fixe des entretiens d’embauche sur Zoom avec l’outil de planification Doodle. Le nouveau collaborateur signe enfin son contrat en ligne. Non seulement, l’ère numérique lui facilite ses procédures d’embauche, mais aussi, elle réduit considérablement ses coûts.

Pour finir, Jamila a instauré de nouveaux outils numériques pour faciliter l’organisation dans l’entreprise. Pour cela, elle a d’abord accompagné les collaborateurs au changement. Maintenant, grâce au Slack ou Microsoft Teams, les échanges de dossiers sont simplifiés. De plus, sur Zoom, ils peuvent organiser des réunions à distance. Les tickets restaurant ont été remplacés par une carte avec Lunchr et les bulletins de paie sont automatisés avec Payfit. Le RH moderne de 2021 utilise la technologie pour passer plus de temps sur l’optimisation des conditions de travail des collaborateurs.

Lire aussi :

Digitalisez les processus de l’entreprise ?

La révolution technologique est à son apogée. En 2020, la pandémie a imposé une digitalisation de toutes les entreprises de France. Les organisations étant encore aux méthodes classiques ont dû prendre le virage du digital tandis que les autres ont dû simplement améliorer leurs outils numériques. Aujourd’hui, Jamila parle de e-RH. Son métier s’est modernisé afin de s’adapter aux besoins des salariés. Les processus RH doivent maintenant être informatisés pour être plus précis sur une vision en 360° de l’entreprise. Cela donne des interactions plus libres entre collaborateurs peut importe leurs positions hiérarchiques. Les échanges sont réinventés pour fluidifier la transmission des informations entre les départements des entreprises.

Les outils digitaux sont un réel avantage pour Jamila. Effectivement, les erreurs sont de moins en moins possibles sur la gestion des congés et des arrêts maladie devenus automatique. Cela lui permet de gagner du temps sur les tâches fastidieuses afin d’en passer plus pour être à l’écoute des collaborateurs. Jamila optimise ce temps gagné sur la détection de toute forme de discrimination au sein de l’entreprise.

Jamila a appris à recruter de manière numérique. C’est-à-dire, elles utilisent les réseaux sociaux professionnels comme de « loisirs » pour publier ses offres d’emploi. Ensuite, les candidats sont redirigés vers un formulaire en ligne. Pour les chanceux qui seront sélectionnés, Jamila fixe des entretiens d’embauche sur Zoom avec l’outil de planification Doodle. Le nouveau collaborateur signe enfin son contrat en ligne. Non seulement, l’ère numérique lui facilite ses procédures d’embauche, mais aussi, elle réduit considérablement ses coûts.

Pour finir, Jamila a instauré de nouveaux outils numériques pour faciliter l’organisation dans l’entreprise. Pour cela, elle a d’abord accompagné les collaborateurs au changement. Maintenant, grâce au Slack ou Microsoft Teams, les échanges de dossiers sont simplifiés. De plus, sur Zoom, ils peuvent organiser des réunions à distance. Les tickets restaurant ont été remplacés par une carte avec Lunchr et les bulletins de paie sont automatisés avec Payfit. Le RH moderne de 2021 utilise la technologie pour passer plus de temps sur l’optimisation des conditions de travail des collaborateurs.

Lire aussi : Leadership et réalité virtuelle, pourquoi ne font-ils qu’un ?

Maintenez la culture de l’entreprise et favorisez l’inclusion et la diversité des employés ?

La révolution technologique est à son apogée. En 2020, la pandémie a imposé une digitalisation de toutes les entreprises de France. Les organisations étant encore aux méthodes classiques ont dû prendre le virage du digital tandis que les autres ont dû simplement améliorer leurs outils numériques. Aujourd’hui, Jamila parle de e-RH. Son métier s’est modernisé afin de s’adapter aux besoins des salariés. Les processus RH doivent maintenant être informatisés pour être plus précis sur une vision en 360° de l’entreprise. Cela donne des interactions plus libres entre collaborateurs peut importe leurs positions hiérarchiques. Les échanges sont réinventés pour fluidifier la transmission des informations entre les départements des entreprises.

Les outils digitaux sont un réel avantage pour Jamila. Effectivement, les erreurs sont de moins en moins possibles sur la gestion des congés et des arrêts maladie devenus automatique. Cela lui permet de gagner du temps sur les tâches fastidieuses afin d’en passer plus pour être à l’écoute des collaborateurs. Jamila optimise ce temps gagné sur la détection de toute forme de discrimination au sein de l’entreprise.

Jamila a appris à recruter de manière numérique. C’est-à-dire, elles utilisent les réseaux sociaux professionnels comme de « loisirs » pour publier ses offres d’emploi. Ensuite, les candidats sont redirigés vers un formulaire en ligne. Pour les chanceux qui seront sélectionnés, Jamila fixe des entretiens d’embauche sur Zoom avec l’outil de planification Doodle. Le nouveau collaborateur signe enfin son contrat en ligne. Non seulement, l’ère numérique lui facilite ses procédures d’embauche, mais aussi, elle réduit considérablement ses coûts.

Pour finir, Jamila a instauré de nouveaux outils numériques pour faciliter l’organisation dans l’entreprise. Pour cela, elle a d’abord accompagné les collaborateurs au changement. Maintenant, grâce au Slack ou Microsoft Teams, les échanges de dossiers sont simplifiés. De plus, sur Zoom, ils peuvent organiser des réunions à distance. Les tickets restaurant ont été remplacés par une carte avec Lunchr et les bulletins de paie sont automatisés avec Payfit. Le RH moderne de 2021 utilise la technologie pour passer plus de temps sur l’optimisation des conditions de travail des collaborateurs.

Lire aussi : RH, comment gérer les conséquences psychologiques du Covid-19 ?

Adoptez des formations personnalisées ?

L’apprentissage continu est essentiel à l’heure actuelle où les connaissances deviennent rapidement obsolètes. Heureusement pour Jamila, l’enseignement est plus flexible. Lors du confinement, elle a testé avec ses collaborateurs des systèmes de e-learning comme les MOOC. L’acquisition de talents est indispensable pour la prospérité de l’entreprise. Former ses talents internes est d’autant plus un avantage que de les laisser partir et en recruter de nouveaux.

Jamila est consciente du potentiel de ses collaborateurs. Elle a souhaité rendre son système de formation plus ludique. Une fois qu’il y a eu le déconfinement, elle s’est immédiatement penchée sur le sujet de l’apprentissage par le jeu : la gamification des formations. Cela lui a permis d’avoir une grande personnalisation dans les formations de ses collaborateurs et ainsi enregistrer des taux d’apprentissage beaucoup plus élevés. Avec des formations sur le harcèlement et la discrimination, les collaborateurs se sont soudés et reboostés pour affronter les difficultés qu’ils traversent.

Pour conclure, le RH moderne est à l’ère du digital. Il accompagne ses collaborateurs au changement et il est surtout à l’écoute de leurs besoins. Il sait remotiver et faire adhérer au groupe grâce à la culture de l’entreprise. La valorisation des talents et l’apprentissage sont le cœur du métier, car l’humain a une place importante dans le monde professionnel. Une entreprise moderne est inclusive et ne tolère aucune forme de discrimination. Reverto vous aide par la réalité virtuelle de ses formations à faire adhérer vos collaborateurs à la culture de votre entreprise. La sensibilisation au harcèlement moral, au sexisme, ou encore au handicap au travail, sont des sujets essentiels à traiter avec vos collaborateurs afin de favoriser l’inclusion sociale.

NOS BLOGS
Démystifier le sexisme et ses manifestations diverses
Blog

L’histoire de la réalité virtuelle : comment en est-elle venue au profit des entreprises ?

L’histoire de la réalité virtuelle comment en est-elle venue au profit des entreprises
Blog

Une start-up engagée, c’est quoi ?

Une start-up engagée
Blog

Le mois de mars marque un temps fort dans la lutte contre les inégalités !

Blog

Pourquoi mettre les RPS au cœur de votre politique RSE

politique rse