Que se passe-t-il en interne si les managers ne sont pas sensibilisés en amont aux harcèlements ?

Publié le 21 Mai 2021
Mise à jours le 16 Avr 2024

La sensibilisation sur le harcèlement au travail est obligatoire dans une société, afin d’éviter ou au moins réduire la propagation de ce fléau. Le manque de sensibilisation de la part des managers peut en effet favoriser le harcèlement, mais peut également avoir des impacts négatifs sur la société.

Pourquoi est-ce important de sensibiliser sur les harcèlements au travail ?

Le harcèlement au travail, aussi bien moral que sexuel, est un mal qui ronge plusieurs entreprises de nos jours. Tout le monde peut en effet être touché par ce phénomène : 30 % des salariés sont concernés par le harcèlement moral, et 20 % des femmes actives disent avoir déjà subi un harcèlement sexuel.

Les conséquences du harcèlement sont handicapantes pour les employés, mais aussi pour l’entreprise. Pour l’employé, être harcelé peut provoquer de profondes dépressions, du burn-out, ainsi que d’autres troubles comportementaux plus graves. Par ailleurs, lorsque le salarié subit un harcèlement moral, sa productivité est automatiquement en baisse. On remarque également que les victimes de harcèlement ont tendance à s’absenter régulièrement, et montrent des signes de démotivation. Evidemment, tout cela va avoir un impact sur le bon fonctionnement de l’activité de l’entreprise. Ainsi, sensibiliser les managers sur le harcèlement est indispensable afin d’éviter que de tels cas se présentent.

Outre les conséquences sur la productivité de la société, ne pas sensibiliser son personnel sur le harcèlement est également sanctionné par la loi. La sensibilisation est en effet destinée à tout le personnel, les managers y compris. D’ailleurs, toute entreprise a l’obligation de faire connaître à ses employés les risques encourus en cas de harcèlement moral et sexuel. Le règlement intérieur de la société devrait également contenir un rappel sur les articles relatifs aux harcèlements. En outre, la loi oblige les entreprises à afficher ces articles du Code pénal et du Code du travail dans les locaux. Si une plainte est déposée et que l’entreprise a failli à ses obligations de sensibilisation, l’employé aura le droit d’exiger des dommages et intérêts à celle-ci.

Lire aussi : La leçon de Casa de Papel pour gérer les RPS

Le manque de sensibilisation favorise la propagation du harcèlement

L’absence de sensibilisation au harcèlement au niveau des managers peut favoriser l’expansion de ce phénomène au sein de la société. De plus, certains aspects du harcèlement moral ne sont pas toujours connus de tous. Peu de gens le savent par exemple, mais ne pas fournir un outil de travail adéquat à un collaborateur est considéré comme un harcèlement. De même, demander à un employé un service répétitif en dehors de son cahier des charges est une forme de harcèlement. Sans une sensibilisation en amont, les managers peuvent donc tomber facilement dans une forme de harcèlement moral, bien que cela puisse ne pas être intentionnel

En outre, les managers devraient être les premiers concernés sur la sensibilisation pour pouvoir anticiper les risques de harcèlement. S’ils sont bien renseignés sur les différents facteurs favorisant les actes de harcèlement, ils pourront adopter une meilleure stratégie managériale. Ils pourront par exemple mieux répartir les charges de travail, éviter les pressions et proposer des meilleures conditions de travail aux RH. De plus, ils seront capables d’identifier les signes de harcèlement si un collaborateur en est victime. Sensibiliser les managers sur le harcèlement, c’est aussi leur permettre de donner le bon exemple de comportements à adopter à leurs collaborateurs.

Comment former les managers efficacement ?

Vous êtes maintenant convaincus de l’importance de la sensibilisation harcèlement moral au travail, mais vous ne savez pas encore comment mener votre campagne ? Vous avez le choix entre différentes options.

Organisez des séances d’information en interne :

  • Durant ces séances, il est nécessaire d’expliquer aux managers toutes les formes de harcèlement moral et sexuel qui existent.
  • Par la suite, ils doivent être en mesure de détecter les premiers signes de harcèlement au niveau de leurs collaborateurs : isolement, absentéisme, irritabilité, dépression, etc.
  • Ils doivent entre autres savoir comment procéder si une plainte se présente : être à l’écoute et alerter les services RH.
  • Ce sera également une occasion pour rappeler les sanctions encourues en cas de plainte avérée.

Faites appel à des professionnels de formation en harcèlement au travail :

Parmi les cabinets proposant une formation harcèlement moral au travail, on peut citer REVERTO. Cette dernière fournit des formations utilisant la réalité virtuelle afin de conscientiser les travailleurs de certaines situations toxiques dans le milieu professionnel. Grâce à des scénarios de 20 minutes, chaque collaborateur se mettra à la place d’une victime de harcèlement, moral ou sexuel. À l’issue de la formation, les participants seront alors capables de différencier l’humour d’une remarque sexiste ou d’une forme de séduction. Ils connaitront également leurs droits en cas de harcèlement, et sauront quelle attitude adopter si une telle situation se présente. Après le film, un module interactif est proposé afin d’étudier la situation. Plus efficace qu’une formation classique, la méthode de la réalité virtuelle expose des cas courants dont les participants vont devenir les acteurs.

NOS BLOGS
Démystifier le sexisme et ses manifestations diverses
Blog

Pourquoi vos collaborateurs ont-ils besoin de formations ludiques ?

Formations ludiques
Blog

Et si la VR pouvait diminuer les récidives des violences conjugales ?

Violences conjugales
Blog

Témoignage : Je n’ai pas osé avouer ma grosses à ma DRH

poppers sniffer
Blog

L’intelligence Artificielle : la solution pour contrer les discriminations dans le recrutement ?

L'intelligence artificielle serait la solution pour que les recrutements soient plus inclusifs ?