Toute société se doit de garder une image, la plus rayonnante possible à l’externe. Souvent, il en revient aux RH, DRH, RRH de veiller à l’harmonie en interne. Cependant, l’entreprise parfaite n’existe pas. Il gravite autour d’elle plusieurs parties prenantes qui tôt ou tard, viendront envenimer certaines situations, plutôt que de les démêler efficacement. Les conflits de harcèlement arrivent vites. Que ce soit entre salariés, avec un client ou le nouveau fournisseur, les RH ne peuvent malheureusement pas être omniscientes sur le terrain. Mais alors, que faire pour éviter qu’une situation ne se dégrade et n’atteigne des stades de non-retour ?

La communication interne

Vos salariés viennent et partes sans cesse. Les nouveaux doivent pouvoir comprendre qu’il existe, dans l’ADN de l’entreprise, une réelle écoute. Cela peut venir des plus anciens qui les accueilles, comme dans le règlement interne.

A chaque nouveau webinar mensuel, les RH se doivent de glisser une note comportementale. « Si quoi que ce soit vous met la puce à l’oreille, une situation dérangeante tant sur les gestes que dans les mots : n’ayez craintes et parlez nous en. Nous avons besoins de vos retour terrain, ce n’est qu’ainsi que nous pouvons évoluer. La bienveillance est intégralement partie de notre raison d’être ! » .

En un mot : communiquez. Vous savez, même si vous partez du principe que « les salariés le savent déjà », le fait qu’ils puissent réellement l’entendre peut faire la différence et vous sauver de multiples situations. Un salarié qui prend la peine de se déplacer jusqu’à vous, frapper à votre porte, la refermer, et tout vous dévoiler : c’est un salarié en confiance. Et la confiance, : ça s’instaure, ça se tricotte au fil des mois. Ça se gagne. A vous RH de « faire en sorte de ».

HARCÈLEMENT MORAL

La formation à la sensibilisation

Beaucoup de RH se mordent aujourd’hui les doigts de n’avoir sensibilisé leurs salariés qu’en curatif, plutôt qu’en préventif au harcèlement au travail. C’est toute la question : pourquoi attendre que la situation se soit aggravée lourdement, voire même pénalement, pour former vos collaborateurs aux harcèlements ? Quels sont les « bon gestes », à qui en parler, comment agir ? C’est ce à quoi, en tant que RH, devez préparer vos troupes en interne.

En effet, si admettons, une collaboratrice s’est sentie mal à l’aise lors d’une discussion avec son client vis-à-vis de propos « border ». Comment doit-elle réagir ? La honte est souvent le premier prisme qui se présentera à elle. Venir parler à sa RH n’est pas si simple. Eh pourtant, dans de telles circonstances, il existe de « bonne pratiques » à adopter. A instaurer.

L’enjeux ? éviter de salir votre image à l’externe e ne pas finir au prud’homme.

 

Reverto vous propose la sensibilisation par la réalité virtuelle. Vous pourrez, entre autre, former au harcèlement moral, harcèlement sexuel, sexisme ordinaire et même aux handicaps invisibles en interne.

 

Une question ?