Nous pensons souvent que les risques psychosociaux ne sont encadrés que par les RH. Néanmoins, la réalité est toute autre, puisque les managers sont également en première ligne. En effet, ce sont les personnes directement en lien avec les employé.e.s. Alors, ils doivent très souvent gérer et prévenir les agissements inappropriés. Malheureusement, les managers ne sont que très peu préparés à la gestion des risques humains, et se retrouvent parfois face à un mur quant à la gestion de leurs équipes. Toute organisation a le devoir de prendre des dispositions pour préparer ses équipes à ces agissements. Mais trop souvent, les managers ne sont pas assez formés pour gérer ces situations délicates.

N’est pas manager qui veut ! 

Quelle est leur réelle responsabilité légale ? 

Pour commencer, bien qu’il soit important de former les managers au droit du travail pour éviter tout débordement, Les managers doivent aussi avoir conscience de leurs responsabilité face aux RPS. Effectivement, comme les managers gèrent des équipes au quotidien, ils peuvent voir ce qu’il se passe directement sur le terrain. C’est pour ça qu’il est nécessaire, face aux situations graves, qu’ils fassent preuve de protection envers leurs collaborateurs. Cependant, il y a un paradoxe : les managers peuvent aussi, et souvent, être harcelants. 

Nous avons eu un exemple assez récent en février. En effet, Lidl a malheureusement été exposé dans la presse, car des managers avaient lourdement harcelé des employés. La plateforme logistique de Ploumagoar a même été perquisitionnée par les gendarmes. Nous pouvons ainsi constater que les managers ont un rôle de pouvoir de défense, mais aussi, leur position leur donne souvent l’assurance pour tomber dans le management toxique. 

Désormais, Lidl a une image assez dégradée, à cause de cet événement. 

Finalement, il est peut être plus opportun de prévenir les RPS et assurer la qualité de vie au travail !

Pourquoi être si vigilant ? 

Les managers doivent être exemplaires, montrer le bon comportement à adopter, faire preuve de tolérance, d’empathie, car leur comportement se reflétera directement sur leurs équipes.Mais aussi, il est nécessaire, d’être observateur et vigilants, afin de déceler les personnes en mal-être au travail. Nous le rappelons, une équipe qui se laisse aller dans la violence comportementale, aura une incidence directe sur le bon fonctionnement de votre entreprise. 

Des salarié.e.s heur.eu.x.ses sont des collaborateurs compétents et efficaces ! 

Alors, finalement, cela n’est pas si difficile de prendre ses dispositions afin de veiller au bien-être de l’équipe, et éviter les risques psychosociaux. 

Comment accompagner les managers ?

Des formations sont disponibles pour assister les managers et leur montrer les gestes à adopter en ce qui concerne les RPS. Chez Reverto, nous utilisons la réalité virtuelle afin d’immerger vos équipes, et de les mettre à la place des victimes ! Cette méthode marquera leur cerveau émotionnel, ce qui les rendra plus efficace sur le terrain. Pourquoi ? Eh bien, car c’est comme s’ils avaient vécu, dans la réalité, une situation de harcèlement. Mais aussi, depuis janvier 2019, une loi impose à tout comité social et économique de désigner un référent harcèlement sexuel et sexiste. Ce qui peut accompagner à tout moment les managers dans leur prévention ! 

Malheureusement, l’information ne circule encore pas assez bien, et les managers ne sont pas assez au courant de l’importance de la qualité de vie au travail ! 

N’hésitez pas à les accompagner et à prévenir les risques humains. La communication reste l’élément principal pour maintenir vos équipes dans un environnement sain. 

Une question ?