La mise en place de ce référent harcèlement a été dictée par la loi du 5 septembre 2018. Elle donne obligation aux entreprises employant au moins 250 salariés de désigner un référent chargé de guider, d’informer et d’accompagner les salariés dans la lutte contre le harcèlement. Le référent harcèlement fait également partie des membres du Comité Social et Économique (CSE), dispositif obligatoire pour toutes les entreprises de plus de 11 salariés. Référents harcèlement, découvrez comment utiliser la réalité virtuelle pour atteindre vos objectifs.

Pourquoi utiliser la réalité virtuelle dans la lutte contre le harcèlement ?

La réalité virtuelle (VR) est une technologie qui permet de plonger une personne dans un monde ultra-réaliste, réalisé à partir de séquences vidéo filmées en caméra 360 degrés, et associées avec des logiciels spécifiques. La vidéo est ensuite diffusée dans des casques VR. L’utilisateur peut interagir avec l’environnement et les personnages de la vidéo, grâce à un micro et des manettes spéciales. Le VR permet ainsi de vivre une expérience immersive, dans un objectif pédagogique, de divertissement ou de persuasion. Tout dépend de votre capacité à imaginer et à créer des scénarios de vidéo. De plus, le prix des casques VR et des accessoires a largement baissé ces dernières années. La manipulation de la réalité virtuelle ne nécessite pas de connaissances spécifiques. Il est facile de créer des vidéos, en suivant le mode d’emploi détaillé qui est fourni avec le carton d’emballage. Quoi qu’il en soit, assurez-vous de concevoir un environnement issu d’une représentation fidèle de la réalité.

    Comment tester les connaissances de vos collaborateurs en harcèlement ?

    La réalité virtuelle est un outil puissant que les référents harcèlement peuvent utiliser pour évaluer les connaissances des collaborateurs en matière de harcèlement. En effet, vous pouvez réaliser une vidéo de réalité virtuelle qui montre la vie quotidienne au sein de votre entreprise. Tout au long de celle-ci, introduisez des gestes et des comportements typiques de harcèlement. Ensuite, organisez une journée de test, puis mettez un casque VR à la disposition de chaque collaborateur concerné. Diffusez la vidéo préparée.

    À vos collaborateurs de distinguer les plaisanteries, la simple séduction, le harcèlement sexuel, les remontrances et le harcèlement moral. Après ce test de connaissances, vous aurez une vue globale sur les connaissances de vos collaborateurs. Vous pourrez alors détecter les failles ou les lacunes à améliorer, pour définir ensuite une stratégie de prévention harcèlement plus objectif. Si vos collaborateurs identifient facilement les situations de harcèlement sexuel, orientez votre stratégie vers la prévention contre le harcèlement moral, et inversement.

    formation sexisme

    Quelles stratégies attendre de la part des référents harcèlement ?

    À part l’employeur et le service des ressources humaines, les référents harcèlement sont les principaux responsables dans la lutte contre le harcèlement moral et le harcèlement sexuel au travail. Ils peuvent utiliser la réalité virtuelle pour réaliser des formations collaborateurs efficaces, notamment :

    • élaborer des scénarios qui montrent et expliquent la différence entre la séduction et le harcèlement sexuel ;
    • expliquer en quoi le harcèlement moral provoque le mal-être de la victime ;
    • informer quelles sont les autorités compétentes et les juridictions vers lesquelles se tourner en cas de harcèlement au travail ;
    • rappeler le règlement intérieur.

    Les référents harcèlements peuvent réaliser toutes ces actions dans une seule et unique vidéo de réalité virtuelle. Les collaborateurs sauront apprécier cette stratégie, car la réalité virtuelle est une manière ludique pour se former. Finies les formations passives avec présentation PowerPoint. Si vous créez un environnement entièrement fictif, la formation aura moins d’impact sur les consciences, car les collaborateurs ne s’identifient pas à la situation et à l’environnement. Les participants auront plutôt l’impression de vivre une expérience de science-fiction ou de film dramatique. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est conseillé de faire appel à un expert en production audiovisuelle immersive.

        Qui peut aider les référents harcèlement dans leur stratégie ?

        Le harcèlement dans les grandes entreprises est souvent invisible. Il est alors plus difficile de mener une stratégie de prévention efficace sans prévoir un budget conséquent. De ce fait, il est avantageux de faire appel à un expert en prévention harcèlement sexuel au travail. À cet effet, la start-up lyonnaise REVERTO propose des sensibilisations qui utilisent la réalité virtuelle pour confronter vos collaborateurs à des situations de harcèlement. En enfilant un casque VR, chaque participant peut se retrouver dans la peau d’une jeune femme à son travail.

        Au cours de l’expérience immersive, elle va être confrontée à des agissements de harcèlement moral et de harcèlement sexuel. Cette expérience immersive suscite des prises de conscience et fédère les collaborateurs. REVERTO propose cinq offres de formation qui portent sur le sujet du harcèlement au travail. En faisant appel à REVERTO, les référents harcèlement n’auront alors plus de vidéos à produire eux-mêmes. Par ailleurs, l’entreprise est désormais apte à dispenser une formation management ou formation leadership, toujours par l’intermédiaire de la réalité virtuelle.

        Une question ?